Qu’est-ce qu’un maillage interne réussi ?

Quand on parle de maillage interne d’un site web, on pense directement à des sortes de réglages de fonctionnalités, de mise à jour, de maintenance de son site web, etc. Mais qu’est-ce que ça veut dire en réalité ? Pourquoi doit-on réaliser un maillage interne de son site web ? N’y a-t-il pas des inconvénients ? Des professionnels du domaine diront que cela facilite la navigation pour les internautes et n’est pas si compliqué à réaliser. D’autres ajouteront que le maillage interne doit être fait avec soin et de façon optimale pour améliorer le référencement du site. Mais jusque-là, vous ne comprenez pas grand-chose à son fonctionnement et à sa réalisation. Cet article vous propose, en des termes clairs, précis et simples pour tous les niveaux (amateur, novice…), des réponses à toutes ces interrogations.

Maillage interne

Le maillage interne ou netlinking interne est une technique utilisée en SEO pour relier les liens d’un site web entre eux de sorte à faciliter la navigation aux internautes. C’est une composante essentielle du référencement, qui définit la manière dont les différentes pages de votre site web doivent s’articuler entre elles. Son rôle est de mieux organiser, de mieux structurer vos pages entre elles pour permettre à vos visiteurs et à Google d’identifier celles qui sont les plus importantes.

Dit autrement, le maillage interne correspond à toutes les liaisons effectuées entre les pages d’un même site web. Par exemple, pendant que vous lisez un article sur un site X, des liens y ont été insérés dans le but de vous fournir plus d’informations sur le sujet abordé. Lorsque vous cliquez sur ces liens, ils vous renvoient sur une autre page qui est toujours interne au site. Vous ne sortez pas du site, et vous pourrez revenir sur la page précédente en cliquant sur l’onglet approprié. Les liens internes permettent ainsi de faire surfer les internautes et les moteurs de recherche d’une page à l’autre d’un même site web. Ainsi, vous devez bien les relier (maillage interne) pour permettre une navigation plus facile et plus agréable à vos visiteurs et peut-être une amélioration de vos ventes si vous disposez d’un site de commerce. Frédéric Zibette évoque le maillage interne pour un e-commerce dans la formation ” le dropshipping de A à Z

Pour résumer, on dira que le maillage interne présente une double fonction : améliorer le référencement de son site internet et élever le niveau d’« expérience utilisateur ».

Avantages d’un maillage interne

Les liens internes insérés rendent la navigation fluide pour les utilisateurs, ce qui leur fait passer davantage de temps sur un site web. Lorsque le maillage interne est réussi, ils prennent goût à parcourir les articles qui leur semble intéressants. Le maillage de liens internes, du fait qu’il définit spécifiquement l’organisation et la structure du site web, il permet aux moteurs de recherche de mieux appréhender la disposition et l’importance donnée à certaines pages. Lorsque vous effectuez un bon maillage, on arrive à déterminer les pages les plus fréquentées et ce sont elles qui apparaissent en premier dans les moteurs de recherche. Lorsque l’internaute accède à cette page, il découvre d’autres rubriques insérées subtilement sur la page. Et quand il clique sur cette rubrique, il se retrouve sur une autre page comportant aussi des liens, ainsi de suite, et la navigation devient en quelque sorte guidée et agréable à l’utilisateur. Le maillage permet donc d’arranger le classement au sein des résultats donnés par un moteur de recherche. Mais, ces liens vont aussi favoriser votre référencement, car ils vont permettre d’accentuer l’autorité de vos pages en distribuant le jus du lien (en anglais « link juice ») d’une page à l’autre. Si une page possède une grande notoriété, les liens internes qu’elle contient peuvent aussi bénéficier de son autorité afin d’avoir un meilleur positionnement sur les moteurs de recherche. En d’autres termes, le maillage interne peut permettre d‘améliorer le référencement de chaque page du site web. Toutefois, il ne faut pas insérer trop de liens sur une même page, car le link juice est réparti suivant le nombre de liens sortants.

Mettre en place un maillage interne efficace

Arrivé à ce stade de l’article, vous comprenez aisément les avantages liés à un bon maillage interne. Vous savez également que le maillage consiste à coordonner un ensemble de liens pour rendre plus populaire son site web. En réalité, le maillage interne d’un site doit être fait lors de la création d’un site. Mais, si vous voulez le réaliser bien après la création de votre site, ce n’est nullement un problème. Seul bémol, il devient très onéreux et complexe. Le maillage interne proprement dit est une suite d’instructions se présentant sous forme d’algorithme qui s’exécute une fois que votre site est fonctionnel. Cette rubrique ne vous détaillera pas comment écrire cet algorithme ; elle vous proposera, plutôt, de petites astuces pour réussir votre maillage interne.

Il est important de réaliser son maillage interne avec tact et grande attention. Les robots des moteurs de recherche ne peuvent généralement pas analyser plus de 250 liens par page. Il est inutile donc d’insérer une infinité de liens sur une même page web. 4 à 5 liens choisis avec précaution sont largement suffisants.

Insérer des liens naturels

Tout lien inséré sur un site web doit cadrer avec la thématique développée sur ce dernier et doit permettre aux internautes d’obtenir plus d’informations sur un sujet en particulier. Par exemple, si la page traite de la cuisine il ne faut pas insérer un lien qui aborde la plomberie. Il n’y a aucune concordance, aucune cohérence sur un pareil site et ça n’a pas de sens. Il faut toujours insérer les liens de façon naturelle. En incluant des liens qui n’ont rien à voir avec le domaine de prédilection du site, vous pouvez vous faire pénaliser par Google.

Choisir des liens pertinents

Les liens doivent être non seulement naturels, mais aussi pertinents. Supposons que votre site comporte des pages qui parlent respectivement du sport et du bricolage. Inutile de relier ces deux pages, car ils n’apporteront aucune information supplémentaire aux internautes dans chacun de ces domaines. Cependant, si vous avez une page qui parle du basket-ball, cela peut-être pertinent pour la page qui aborde le sport.

Utiliser toutes les informations du site web

On réalise un maillage interne dans le but de lier un maximum de pages d’un même site entre elles. C’est pourquoi il faut exploiter tout le contenu du site pour créer des liens internes. Il faut se baser sur l’ensemble des sujets développés par les différentes pages pour créer les liens. Tenir un blog à jour s’avère également important. On pourra non seulement lier des articles de blog entre eux, mais aussi les mettre en corrélation avec des pages. Des liens internes peuvent être ainsi créés à l’aide d’un blog. Par ailleurs, Google s’intéresse mieux aux sites qui sont régulièrement mis à jour.

Choisir le bon texte d’ancre

Faites attention au texte d’ancre quand vous voulez insérer un lien interne. On désigne par ancre, le texte cliquable d’un lien qui apparait à l’écran ; le lien est en fait caché, voilé par ce texte-là. Lorsque vous voulez définir une ancre, évitez les « cliquez ici », préférez plutôt des mots clés de la page de destination c’est-à-dire la page sur laquelle vous allez atterrir en cliquant sur l’ancre. L’ancre constitue un facteur essentiel pour le référencement. C’est ce qui permet aux moteurs de recherche de comprendre et de cerner le sujet abordé dans la page de destination. On recommande souvent d’être précis et de varier les textes d’ancre vers une même page. Si vous créez, en effet, plusieurs liens internes vers une même page avec des mots clés différents, vous donnez plus de chances à cette page de se retrouver au sommet du classement des moteurs de recherche. L’ancre permet également à l’utilisateur de poursuivre la navigation sur le site en cliquant sur les mots clés qui l’intéressent.

Liens en « dofollow »

Grâce au maillage, le jus de chaque lien, comme expliqué plus haut, permet d’élever le niveau d’autorité d’une page. Pour que le jus puisse être transmis, il faut que le lien soit en mode follow. Ceci permet d’avertir le moteur de recherche que vous souhaitez que le lien soit suivi et que le jus soit exploité tel quel. Mais si vous le mettez en nofollow, l’engin de recherche comprendra que vous ne désirez pas que le lien ait une quelconque influence. Ce cas est propice quand vous insérez des liens externes. Là, vous notifiez clairement que vous ne vendez pas de liens sur votre site web, puisque le jus ne sera pas transmis. Néanmoins, il est essentiel d’adopter le mode dofollow lorsqu’on veut optimiser son propre maillage interne.

Quelques conseils

Ces conseils vous aideront à bien profiter de votre maillage interne ;

  • Créez une arborescence du site visible par les utilisateurs (un sitemap) ;
  • Créez une page d’erreur 404 personnalisée comportant des liens vers les pages principales ;
  • Faites des listes à puce de bons conseils. Chaque puce étant une ancre renvoyant vers une page spécifique ;
  • Multipliez les liens vers les pages principales (page d’accueil) ;
  • Insérez, dans chaque page, un lien renvoyant à la page d’accueil ;
  • Mettez en place un système de précédent/suivant.

 

Le maillage interne en image

En image, vous comprendrez mieux le concept, le maillage interne est une des composantes qui vous permettra d’établir un cocon sémantique, la paternité de la notion de cocon sémantique revient à Laurent Bourrelly que je suis de puis quelques temps et j’adore sa personnalité de grande gueule dont je m’identifie fortement, j’espère un jour avoir la moitié de son talent !!!  Ici plusieurs articles dans la catégorie cuisine, où les recettes avec le même ingrédient de base sont reliées entre elles par des liens internes avec une ancre logique, je vous conseille donc d’établir un suivi éditoriale qui vous permettra de vous repérer dans vos thématiques connexes d’articles.

le maillage interne

Share This